Comment apprendre à dresser son chien ?

opposition carte bleue
Faire opposition sur sa carte bleue : comment faire ?
novembre 15, 2018
bois de chauffage
Acheter du bois de chauffage en ligne
novembre 22, 2018
apprendre a dresser son chien

Le dressage constitue la plus importante responsabilité des propriétaires de chiens. Effectivement, prendre soin des animaux de compagnie bien dressés est plus facile. Les chiens par exemple peuvent causer des dégâts dans votre propriété, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. Il est donc impératif de connaître et de maîtriser certaines techniques pour que votre chien vous obéisse au doigt et à l’œil. Le dressage peut prendre beaucoup de temps, d’où la nécessité d’avoir une patience à toute épreuve. Vous devez également apprendre à décoder et à interpréter les comportements de votre chien afin d’être certain qu’il assimile ce que vous lui enseignez. Le langage du corps et les aboiements représentent d’ailleurs leur mode de communication. Vous devez surtout déterminer s’il est à l’aise avec les méthodes que vous appliquez. Si vous sentez que la communication ne passe pas, il est inutile de vous acharner. Il faut passer à autre chose pour ne pas perdre du temps.

Comprendre le langage et le comportement du chien

Les chiens se servent de leur corps pour communiquer avec leur entourage. Leurs oreilles et leurs yeux sont particulièrement dynamiques. Ils vous indiquent les pulsions et les émotions qu’ils ressentent. Vous devez donc y prêter une grande attention sur la manière dont ils inclinent leur tête. Soyez aussi attentif aux mouvements du torse et des jambes. La queue constitue également un autre élément de communication. En la levant ou en l’abaissant, le chien tente de vous transmettre un message. C’est à vous de savoir s’il est heureux, confiant, effrayé, confus, intéressé ou prêt à engager la bagarre. Il est nécessaire de savoir comment il se sent avant d’entamer la procédure de dressage. Vous devez établir une relation de confiance en lui indiquant que vous ne lui ferez pas de mal et que les leçons lui permettront tout simplement de s’améliorer. Les gestes d’affections comme les caresses ou les petits tapotements vous seront indispensables. Soyez attentif au comportement agressif comme des poils hérissés au niveau de son cou et le long de son dos. Si cela se produit, il est préférable de trouver une autre tactique pour dresser son chien avec une extrême vigilance. Cliquez ici pour en savoir plus sur ces méthodes.

Interpréter les aboiements et les bruits émis par les chiens

Les chiens ont un registre très varié et très diversifié pour s’exprimer. Vous noterez les gémissements, les hurlements, les grognements, les jappements et les autres bruits au fur et à mesure où vous apprenez à connaitre votre chien. Il est important de savoir les distinguer et de développer votre sens de l’observation. Vous pouvez ainsi savoir s’il est heureux, s’il est en rogne ou bien s’il a peur. Les situations auxquelles ils font face constituent de bons indicateurs. Cela vous aide à prévoir son comportement quand ils se retrouve dans la même circonstance. Avant que celle-ci ne dégénère, vous devez toujours avoir une parade pour pouvoir le calmer. C’est à cela qu’ils reconnait son maître. Vous êtes le seul à pouvoir lui donner des ordres et en qui il a pleinement confiance.

Différents conseils de dressage de chiens

Non seulement il est important de savoir quelle technique vous permet de dresser un chien, mais vous devez également savoir comment vous allez l’entraîner. L’âge du chien s’avère un critère à considérer lors du dressage. En effet, une grande différence s’impose dans la manière d’éduquer un chiot et de dresser un chien adulte. Vous devez toujours adapter votre comportement et votre méthode de dressage en fonction de ce paramètre. En effet, un chiot n’a pas forcément un comportement correct. Comme un enfant, il est curieux et aime partir à l’aventure pour découvrir le monde qui l’entoure. Il n’a donc aucune notion de ce qui est bien ou mal ; il ne sait pas si ce qu’il fait peut lui être fatal. C’est à vous de lui indiquer qu’il est un bon toutou ou un mauvais toutou. Vous devez lui signifier votre contentement ou votre mécontentement par vos paroles et gestes, afin qu’il puisse comprendre et se comporter convenablement. Comme il associe toujours une cause à un effet, vous devez le punir ou le gronder immédiatement pour qu’il soit capable de définir ce qui est mal ou interdit. Le même principe s’applique pour les bons comportements. Vous devez lui donner une récompense ou le gratifier d’un geste affectueux immédiatement après l’action. Sachez aussi que le dressage doit être ludique, sinon votre chien va se sentir frustré. C’est le moment idéal pour passer du temps avec lui, mais aussi de créer des complicités.

Les ordres de base à enseigner à un chien

Le dressage d’un chien a pour principal objectif de le rendre plus obéissant. Il faut donc associer une action à un ordre verbal ou gestuel pour qu’il s’exécute immédiatement. Vous pouvez ainsi lui apprendre à s’asseoir pour qu’il reste immobile jusqu’à ce que vous lui ordonnez de bouger à nouveau. Il s’agit d’ailleurs de l’un des ordres les plus faciles à inculquer au chien. Pour en faciliter l’assimilation, tenez une friandise dans votre main. Approchez-la de son museau et bougez votre main pour qu’il le suive de sa tête. Une fois qu’il s’assied, prononcez l’ordre que vous souhaitez associer à ce geste comme « Assis » ou « Assieds-toi ». Répétez cet entraînement plusieurs fois jusqu’à ce qu’il assimile complètement. Dans ce cas, apprenez-lui à rester immobile en lui intimant l’ordre de rester assis. Éloignez-vous et récompensez-le s’il est bien sage. Vous pouvez alors passer à la leçon suivante comme appeler son nom pour qu’il accoure. Grâce à cet ordre, vous le garder à l’abri des ennuis si jamais sa laisse se rompt ou si la porte d’entrée est ouverte. Pour qu’il vous obéisse, mettez-lui un collier et une laisse, éloignez-vous de quelques pas. Baissez-vous à son niveau et dites-lui de venir. Récompensez-le avec une friandise ou une tape sur le dos lorsqu’il vient à vous.