Village de l’emploi : une porte d’entrée vers les métiers informatiques

Le meilleur coffre fort
Comment choisir le meilleur coffre fort ?
février 19, 2021
pierres protectrices
Quelles sont les pierres protectrices ?
février 25, 2021
métiers informatiques

Il est vrai que certains domaines d’activité connaissent une demande plus marquée que d’autres en ce qui concerne l’employabilité. Cela signifie que si vous avez effectué un parcours universitaire en informatique, système d’informations ou marketing digital, vous aurez moins de difficulté à vous faire embaucher que si vous étiez issu d’une filière littéraire par exemple. Cependant, le chômage reste un problème auquel la plupart des étudiants en France sont confrontés. Voici alors, dans cet article, quelques démarches qui peuvent faciliter votre insertion professionnelle et vous aider à intégrer la vie active en quelques semaines.

La formation professionnelle : la garantie de trouver son premier emploi !

Vous avez surement entendu dire que la formation professionnelle est devenue un passage obligatoire pour dérocher son premier emploi. Ce constat n’est pas tout à fait faux, sachant que les centres de formation se penchent sur les obstacles qui vous empêchent d’obtenir un travail de qualité. Ensuite, ils proposent des solutions efficaces en un lapse de temps relativement court. En effet, en sortant de l’université, bon nombre d’étudiants manquent de compétences opérationnelles. Celles-ci sont toutefois indispensables pour travailler au sein d’une entreprise. Il est conseillé de choisir le bon établissement de prêter une attention particulière aux principes suivis ainsi qu’aux apprentissages inculqués.

Parmi les organismes de formations les plus fiables, nous vous recommandons Village de l’emploi : un établissement qui mise sur un apprentissage pratique afin de conférer aux adhérents un savoir-faire pointu dans le secteur d’activité qu’ils auraient choisi. Notez que, dans ce centre de formation, vous avez 5 filières parmi lesquelles vous pouvez choisir celle qui correspond à vos qualifications et à vos perspectives professionnelles : le Business Intelligence, l’informatique industrielle, l’assistance maître d’ouvrage, les nouvelles technologies et le Data management. Village de l’emploi a donc construit sa méthode en réponse à des contraintes réelles qui placent les jeunes diplômés dans l’incapacité de lancer leur carrière. Grâce à des compétences, les portes du marché leur sont immédiatement ouvertes.

Avoir une vision claire de votre avenir professionnel

Cela peut sembler inattendu, mais bon nombre de jeunes diplômés ont du mal à intégrer le marché de l’emploi uniquement parce qu’ils n’ont pas une idée suffisamment claire de ce qu’ils souhaitent faire de leur vie. Ce manque de clarté les conduit sur la voie de recherches tâtonnantes qui le plus souvent ne peuvent les conduire nulle part. Dans un premier temps, demandez-vous quel type d’entreprise vous souhaitez intégrer. De manière générale, on distingue 3 grandes catégories : les start-ups naissantes, les grandes entreprises et les multinationales.

Selon « village de l’emploi avis », contrairement à ce que beaucoup peuvent croire, ce n’est pas parce que vous avez choisi de chercher du travail dans une structure entrepreneuriale immense avec une filiale d’une franchise internationale que cela constitue le meilleur choix pour votre carrière. Chacune des alternatives précédemment citées possède ses propres points forts et ses inconvénients. Prenons l’exemple de la start-up. En choisissant cette option, vous allez avoir un salaire peu élevé étant donné que le business en question manque encore de ressources. En revanche, vous allez travailler au sein d’une petite équipe. Le nombre restreint d’employés vous permettra de côtoyer le fondateur de ce business et d’apprendre de ses expériences les valeurs inhérentes à l’esprit entrepreneurial. Alors que si vous optez pour les 2 alternatives qui restent, il y a aurait certes des points forts et des points faible, mais qui donneraient une autre orientation à votre carrière.

Multiplier les canaux de recherche

Que vous soyez intéressé par les métiers de l’informatique ou par ceux des système d’information, vous ne devez pas limiter vos recherches dans un seul canal. Autrement dit, ne vous arrêtez pas aux offres d’emploi publiées sur les sites Internet et les journaux locaux. Essayez de diversifier les approches pour augmenter vos chances de trouver le poste qui correspond à vos qualifications, vos attentes salariales et vos ambitions. Pour cela, nous vous conseillons d’activer votre réseau social. Il s’agit tout simplement de tenir votre entourage au courant que vous êtes en train de chercher un emploi. Le bouche-à-oreille reste ici l’une solutions les plus efficaces. Les entreprises préfèrent avoir une candidature issue d’une recommandation plutôt qu’un dossier envoyé au petit bonheur la chance via une plateforme internet.

Vous n’aurez certes pas la garantie d’obtenir le travail à coup sûr, mais un entretien d’embauche vous sera accordé. A vous de montrer au recruteur que méritez bien le poste qui est mis en jeu. A côté du réseau social et professionnel, vous pouvez activer votre réseau professionnel ou vous en construire un si vous ne l’avez pas déjà fait. Pour cela, la référence en la matière est LinkedIn. Comme Sir Facebook et Instagram, adonnez-vous aux profils d’entreprises qui vous intéressent et aux personnes qui appartiennent au même secteur que vous. Élargissez vos horizons pour augmenter vos chances de tomber sur des offres qui collent à votre requête.

Retravaillez et actualisez votre dossier de candidature

Tout le monde pense pouvoir faire un CV et une lettre de motivation, mais très peu possèdent le savoir-faire requis pour créer un dossier de candidature en bonne et due forme. Voilà pourquoi, tous les centres de formations consacrent des sessions d’apprentissage en techniques de recherche d’emploi. Des cours et ateliers sont alors proposés aux adhérents, notamment à ceux du Village de l’emploi, afin de les aider à affiner leurs méthodes de rédaction.

Ils apprennent alors qu’un CV de qualité doit mettre en avant les compétences du candidat. La précision et la clarté sont alors obligatoires pour convaincre le recruteur et lui montrer que vous avez bel et bien le sens de la logique et de la perspicacité. En ce qui concerne la lettre de motivation, les « village de l’emploi avis » montrent que la structuration des informations joue un rôle essentiel dans la pertinence du document. La lettre doit être divisée en 3 parties : moi, vous et nous.

Les compétences relationnelles et le contact avec autrui

Les compétences relationnelles font partie de ces solft skills qui permettent aux jeunes diplômés de se démarquer dans l’univers professionnel voire pour décrocher un emploi. Votre sens de la communication, empathie et assurance vont vous aider à interagir avec le recruteur. Si celui-ci a rencontré plusieurs candidats avec des profils techniques similaires, l’aisance peut faire toute la différence. Nous allons toutefois mettre l’accent sur un autre aspect du relationnel : le contact téléphonique. Après avoir envoyé vos candidatures, n’hésitez pas à appeler l’entreprise pour vous assurer que le service de ressources humaines a bien reçu votre dossier. Cette initiative montrera que vous êtes une personne entreprenante, que vous n’avez pas peur de vous mettre en avant et de risquer un rejet : des qualités qui vont jouer en votre faveur surtout que la plupart des postulants préfèrent se cacher derrière l’anonymat de leur écran d’ordinateur plutôt que de se confronter au contact direct.

A savoir : Les compétences relationnelles sont plus crédibles en pratique que lorsqu’elles sont formulées par écrit !