Sur Mercure, un jour dure 1408 heures !

Le cannabis
Le cannabis peut-il traiter le cancer ?
juillet 4, 2016
endroits les plus étranges
Les endroits les plus étranges et magnifiques sur Terre
juillet 4, 2016
Sur Mercure,

Mercure est la première planète du système solaire et est connue depuis que l’Homme s’est mis à s’intéresser au ciel. La civilisation sumérienne est la première civilisation a avoir laissée la trace de cette découverte en écrit. La particularité de cette planète est qu’elle est la plus proche du soleil, ce qui fait qu’un seul jour y dure près de deux années.

Un peu de science

Un jour sur Mercure dure 1 408 heures, ceci est du à l’effet de marée gravitationnelle engendrée par le Soleil. La planète subit ainsi ce que l’on appelle l’effet de résonance ayant pour conséquence d’augmenter la force de marée et d’accélérer la rotation, influant l’interaction rotation et révolution  ce qui ralentit  la course de l’orbite tout en remettant en place le rapport des deux tiers. Dans cette logique, trois jours mercuriens  durent deux années mercuriennes c’est-à-dire 3 tours sur elle-même lorsqu’elle effectue 2 orbites autour du Soleil. La proximité de Mercure sur le Soleil lui fait apparaître quatre fois plus grandes que la Terre et sept fois plus lumineuse.

Le transit de Mercure

Le transit de Mercure se produit soit le mois de mai soit au mois de novembre lorsqu’elle se positionne entre la Terre et le Soleil. Les transits vus depuis la Terre se produisent bien plus souvent que celle de Vénus avec une fréquence moyenne de 13 ou 14 par siècle à cause de la proximité de la planète au Soleil. La période de révolution sera donc plus courte que celle de Vénus. Les transits se produiront en mai à des intervalles de 13 ou 33 ans. S’ils apparaissent en novembre, ils se feront tous les 7, 13 ou 33 ans. Les derniers transits de Mercure datent de 2003 et 2006, les prochains se verront en 2016 et 2019.

Le climat de la planète

Mercure est une planète où il fait très chaud, la température y avoisine les 179° C. Durant la nuit, elle se stabilise vers – 183° C. Cependant, elle peut vite monter à 427° C dans l’hémisphère diurne en d’autres termes lorsque le soleil se trouve à proximité du zénith. L’inclinaison presque nulle de l’axe de rotation influent aussi sur les zones polaires qui ne reçoivent pas les rayons de soleil. Ce phénomène influe sur la température d’équilibre en sous-sol. Cette température est de -223° C. Si on fait la comparaison avec la Terre, la température ici bas varie uniquement de 11K sans prendre en considération le climat ou les saisons, mais seulement le rayonnement du soleil.