Savez-vous où sont situées les centrales nucléaires françaises ?

Des gestes à éviter pour avoir de beaux cheveux
janvier 19, 2018
Un arbre à chat, ça sert à quoi ?
février 8, 2018

Actuellement le parc nucléaire français se compose de 19 centrales nucléaires implantées à différents endroits du territoire. Les centrales sont interdépendantes les unes des autres et si l’une d’entre elles doit être arrêtée pour une raison technique, la production totale d’électricité en est affectée. Elles font aussi l’objet d’une vive polémique.

Un parc nucléaire important

Le parc nucléaire français est le second du monde et se compose de 58 réacteurs fonctionnant à l’eau pressurisée. Ils utilisent la chaleur produite par la fission des atomes nucléaires pour réchauffer de l’eau pressurisée et actionner une turbine qui va générer de l’électricité. Les centrales nucléaires françaises produisent environ 80% de la production d’électricité nationale. Sur 58 réacteurs, 34 ont une capacité de production de 900 mégawatt (MWe), ce qui correspond à la consommation de 500 000 ménages. Les centrales nucléaires ont longtemps été présentées au public comme une source d’énergie propre et sûre mais depuis les catastrophes de Tchernobyl et de Fukushima, le nombre d’opposants au nucléaire ne cessent d’augmenter.

L’EPR de Flamanville, le 59ème réacteur nucléaire français

Le parc nucléaire français est important et localisé dans plusieurs régions de l’hexagone. On compte 6 réacteurs d’une puissance de 900 MWe dont Fessenheim et Bugey. Ces deux centrales nucléaires font l’objet d’une vive polémique car ce sont les premiers réacteurs qui ont été mis en service et qui sont encore exploités actuellement. La vétusté et le risque potentiel qu’elles font courir à la population sont régulièrement remis en cause. On compte 28 réacteurs de 900 MWe qui se trouvent respectivement au Blayais, à Chinon, à Cruas-Meysse, à Dampierre-en-Burly, à Gravelines, à Saint-Laurent-des-Eaux et au Tricastin, 8 réacteurs de 1300 MW Flamanville, Paluel et Saint-Alban, 12 réacteurs d’une puissance de 1300 MWe à Belleville, Cattenom, Golfech, Nogent-sur-Seine et Penly, 4 réacteurs nucléaires de 1450 MWe à Chooz et Civaux  et le dernier projet en voie d’achèvement, un super réacteur EPR de 1600 MWe à Flamanville.

Un parc nucléaire sous haute surveillance

Les centrales nucléaires françaises fonctionnent sous l’autorité de l’ASN qui agit au nom de l’Etat. Cette autorité veille à la radioprotection et à sûreté nucléaire sur le territoire français en vue d’assurer la protection des personnes et de l’environnement. Elle a également pour mission d’informer le public de l’état des centrales nucléaires et de prendre les décisions qui s’imposent pour assurer la sécurité de la population. Ses compétences sont reconnues à un niveau international.