Quelles sont les différentes solutions pour bien préparer sa retraite ?

rachat de crédit
Les avantages du rachat de crédit
juin 3, 2019
le mode de fonctionnement d'une SAS
Quel est le mode de fonctionnement d’une SAS ?
juin 25, 2019
Le 3e pilier

Pour bien préparer sa retraite en Suisse, trouver des solutions pour réduire ses impôts est certainement l’exploit à réaliser. Pour ce faire, deux dispositifs fiscaux sont à connaitre à savoir la souscription à une prévoyance de 3e pilier et le rachat des avoirs du 2e pilier. Mais comment ces deux formules marchent-elles réellement ?

Le 3e pilier pour réduire ses impôts

S’adressant aussi bien aux salariés qu’aux travailleurs indépendants, la prévoyance 3ème pilier suisse, pouvant être appelée prévoyance individuelle ou privée, n’est pas imposée à tous les contribuables, mais elle permet de bénéficier d’une déduction des versements sur le revenu imposable. Même s’adressant à tous les travailleurs, le 3ème pilier n’est ouvert qu’aux personnes résidant en Suisse.

Généralement souscrite en complément à une prévoyance du 1er pilier (AVS) ou du 2e pilier (professionnelle), cette solution vous fera profiter d’une réduction fiscale des revenus imposables. La baisse sur l’imposition peut représenter entre 20 à 40 % des sommes versées.

Deux types de contrats 3e pilier sont possibles :

. Le 3e pilier A ou lié : baisse d’impôts soumise à un plafond annuel

. Le 3e pilier B libre : sans plafond du montant des versements

Les contrats de 3ème pilier A sont proposés par les banques et les compagnies d’assurance. N’hésitez pas à comparer les offres pour bien choisir.

Le 3e pilier A ou lié et le retrait échelonné

Si la souscription à une prévoyance 3eme pilier a (ou 3A) doit respecter un plafond annuel et que les avoirs ne sont disponibles que sous certaines conditions, elle offre cependant des avantages indéniables pour réduire les impôts.

En effet, en optant pour le retrait échelonné du pilier 3A vous pourrez moins payer moins d’impôts le taux d’imposition étant progressif et varie selon votre fréquence de retrait.

Même si le capital épargné peut être retiré 5 ans avant l’âge de la retraite, notez bien que plus vous retirez et plus l’imposition augmente. Il vous suffit donc de retirer le moins de capital possible tous les ans pour baisser vos impôts.

La souscription au troisième pilier vous est particulièrement recommandée si dans le couple, chacun possède un contrat 3e pilier puisque vous avez la possibilité de retirer vos avoirs deux années différentes.

Le rachat des avoirs du 2e pilier pour les travailleurs indépendants

Souvent, la souscription à un 3ème pilier n’est pas toujours la solution idéale pour les travailleurs étrangers en Suisse. Ainsi, pour réduire le montant des revenus imposables, il est possible de racheter les années manquantes au 2e pilier.

La prévoyance professionnelle (ou 2e pilier) étant obligatoire, le rachat vous permettra de baisser l’impôt sur le revenu, mais aussi de vous constituer un capital en vue de préparer la retraite. En effet, le 1er pilier complété par le 2e pilier vous fera bénéficier d’une couverture de 60 % de votre dernière rémunération.

Cette solution peut être envisagée lors d’un changement de caisse de pension, souvent dans le cadre d’un nouveau contrat de travail.