Pourquoi faire un bilan de compétences et quelle est son utilité ?

Samusocial
Les actions du Samusocial de Paris
mars 26, 2021
téléassistance
Faire appel à une agence spécialisée en téléassistance pour personnes âgées
mars 29, 2021
bilan de compétences

De nombreuses raisons peuvent inciter une personne à effectuer un bilan de compétences. En effet, cette démarche les aide à répondre à de nombreux objectifs et à identifier leur potentiel ainsi que leurs compétences. Elle s’adresse à toute personne active désirant cultiver son bien-être professionnel ou faire évoluer sa carrière.

Faire le point sur votre carrière et prendre les meilleures décisions

En effectuant un bilan de compétences, vous vous octroyez une pause pour réfléchir sur votre carrière et votre futur. Si vous vivez à 100 à l’heure au quotidien et ressentez que vous passez tout votre temps à courir, il est plus qu’essentiel de vous lancer dans cette démarche. En effet, si vous êtes constamment débordé et n’y prenez garde, à 60 ans, vous vous réveillerez en vous disant que la vie est si courte, et que vous n’avez pas eu le temps d’en profiter pleinement.

Pour ces raisons, il est crucial de prendre du recul, de penser à vous et de faire une pause professionnelle. Le bilan de compétences vous permet de ne plus subir votre vie, mais d’en devenir acteur. À l’issue de celui-ci, vous serez capable de prendre les bonnes décisions pour votre avenir professionnel en fonction des talents que vous possédez déjà, mais qui restent jusque-là inexploités, et de vos aspirations profondes.

En effectuant un bilan de compétences, vous allez pouvoir donner du sens à votre carrière. Cela vous aide à avoir un meilleur équilibre de vie, à trouver un travail plus passionnant, etc. Pour en savoir plus, visitez le site www.livementor.com.

Changer de métier ou rebondir après un licenciement

Plusieurs raisons peuvent pousser une personne à changer de métier. Il ne s’agit pas forcément d’un choix, mais d’une contrainte. Un changement de réglementation au sein de l’entreprise, sa délocalisation ou encore la robotisation, par exemple, peut vous contraindre à trouver un autre emploi. Selon les chiffres, plusieurs milliers d’emplois disparaissent chaque année. Si vous pensez que le vôtre risque aussi de disparaître, effectuer un bilan de compétences vous permet de détecter les occasions futures. Par exemple, les caisses automatiques pourront remplacer progressivement le métier de caissière. Les systèmes informatiques pourront également remplacer les comptables. Il se pourrait que le métier que vous exercez aujourd’hui n’existe plus dans 10 ans. Pour rester maître de votre destin professionnel, sachez anticiper.

Il arrive aussi qu’une entreprise se retrouve en difficultés et soit obligée de supprimer certains postes. Dans ce cas, en faisant un bilan de compétences, vous allez pouvoir rebondir et vous repositionner par rapport au marché du travail.

Enfin, il se pourrait également que vous souhaitiez changer de métier non pas par contrainte, mais par choix. Vous avez par exemple envie d’un métier qui est mieux rémunéré ou encore d’exercer un métier qui correspond réellement à vos aspirations ou encore lancer un projet de création d’entreprises. Dans ces cas, effectuer un bilan de compétences vous aide à progresser, et à vous ouvrir à de nouvelles possibilités d’évolutions ainsi qu’à de nouvelles perspectives. Cela vous redonnera confiance en vous.

Comment se déroule un bilan de compétences ?

En général, cette démarche s’étale sur 3 mois. Vous allez effectuer plusieurs entretiens avec un consultant. Le bilan de compétences se divise souvent en 3 parties, dont la phase préliminaire, la phase d’investigation et la phase de conclusion.

Durant la première phase, vous choisissez le prestataire. Puis, ce dernier établit avec vous les objectifs du bilan. Le consultant doit pouvoir comprendre clairement vos attentes afin qu’il puisse vous aider. Cette phase est donc cruciale pour la réussite du bilan de compétences.

Lors de la seconde phase, vous allez identifier vos compétences et les analyser. Vous faites aussi le point sur vos motivations ainsi que vos centres d’intérêt. Afin de vous aider, le consultant vous posera des questions et mettra à votre disposition des tests d’intérêt personnel, des fiches à remplir pour lui permettre de connaître votre parcours, votre qualification, votre projet, etc. À l’issue de cette phase qui est également très importante puisqu’elle constitue le cœur du bilan, vous serez au clair sur vos aspirations, votre projet et les moyens à mettre en œuvre pour l’atteinte de vos objectifs.

Enfin, au cours de la phase de conclusion, le consultant fera avec vous le point sur votre projet et les différents points abordés durant le bilan de compétences. Il vous remettra par la suite un document qui reprendra tous les éléments sur lesquels vous avez travaillé.

Comment financer un bilan de compétences ?

Pour un salarié, il est possible d’utiliser le cpf ou compte personnel de formation pour le financement de cette démarche. Si le bilan de compétences a lieu sur votre temps de travail, votre rémunération est maintenue. Vous devez en revanche obtenir au préalable l’accord de votre employeur.

Pour obtenir son feu vert, il vous faut justifier de 5 années de travail, dont 12 mois au sein de votre entreprise si vous êtes en CDI. Pour un salarié en CDD, il doit avoir travaillé 24 mois, dont 4 dans son entreprise actuelle.

Enfin, il faut noter que lors du bilan de compétences, le consultant ne vous offre pas de solutions clés en main. Vous devez également vous impliquer dans votre bilan. Il vous faut alors être pleinement disponible et surtout être prêt mentalement.