Organisation des obsèques

crémation
Qu’est-ce qu’une crémation ?
mars 27, 2017
les lois funèbres en France
Guide pour tout connaître sur les lois funèbres en France
mars 27, 2017
obsèques

La préparation des funérailles est une étape importante permettant d’exprimer la volonté du défunt peut décharger sa famille des formalités, même parfois par le recours au préfinancement de tout ou une partie des prestations. Et contrairement aux idées reçues, préparer ses obsèques ne porte pas malheur, la preuve est que plus de 40 % des Français les anticipent en les organisant dans les moindres détails. Cette préparation épargnera les proches plusieurs soucis et d’éventuels conflits, ainsi que les dettes à ses enfants. Trouvez la meilleure prestation de pompes funèbres au meilleur prix sur guide-obseques.com !

L’organisation des obsèques par écrit

La loi oblige les héritiers à suivre les volontés du défunt. Dès lors, pour s’assurer que ses dernières volontés soient respectées, il faut surtout les rédiger clairement sur papier libre et les confier à une ou deux personnes fiables.

Pour ce faire, gardez un exemplaire dans votre livret de famille et placez un double dans ce qui est recherché en premier comme le dossier bancaire.

On y indique principalement les grandes lignes (cérémonie et sépulture), ou bien tout préciser concernant le choix du cercueil à la rédaction du faire-part de décès.

Et si vos choix déplaisent à vos héritiers, une la loi de 1887 permet de les faire respecter les choix du défunt par ses héritiers même quand ils ne sont pas d’accords : « Toute personne en état de tester peut régler l’ensemble de ses funérailles de son vivant et comme elle le souhaite, l’expression de sa volonté ayant une valeur testamentaire. »

Lieu et déroulement des funérailles

La plupart optent pour la mort dans un lieu médicalisé, mieux que chez soi. En effet, au lieu d’être rapatrié à son domicile, le défunt peut être transporté dans un funérarium.

Ces chambres funéraires, ou athanées, accueillent le corps quelques jours entre le décès et les obsèques. Les cérémonies civiles peuvent être aussi réalisées au crématorium, où une salle est toujours réservée à cet effet. Et tout comme le funérarium, on peut y prévoir fleurs, chants et textes, pour accueillir la famille et les proches.

Le cimetière à choisir ?

L’enterrement peut se faire selon le souhait du défunt dans le cimetière de la ville de son domicile ou de celle où l’on décède. Il est également possible d’être inhumé dans le caveau familial, ou acheter une concession (individuelle, collective ou familiale) dans une autre ville (sous réserve de l’acceptation du maire). La concession peut être temporaire (de 5 à 15 ans, 30 ans ou 50 ans) ou perpétuelle (durée illimitée).