Les types d’épargne et comment améliorer votre stratégie

8 conseils sur les prêts : comment être intelligent et épargner ?
juin 10, 2021
Pourquoi la fête des mères est-elle célébrée ? Voici l’histoire
juin 10, 2021

Les temps changent et avec eux les modes de vie et de décision. Il suffit de regarder dans le passé pour constater que les méthodes et les habitudes d’épargne, ainsi que la gestion et la planification financières, ont évolué en même temps que la société. Alors comment économiser en fonction de votre mode de vie ?

La manière dont l’épargne est générée est généralement déterminée par diverses circonstances personnelles, comme la famille, ou la capacité d’épargne limitée que de nombreuses personnes connaissent jusqu’à un certain stade, de sorte qu’elles décident d’épargner à un âge plus avancé. Quoi qu’il en soit, on a compilé quelques-unes des principales caractéristiques de la manière dont l’épargne est produite (ou non).

Épargnants sans planification

Les personnes qui épargnent sans planification ont tendance à épargner sans méthode ni objectifs définis, c’est-à-dire qu’elles épargnent de manière périodique sans établir un montant fixe et une destination claire pour leur argent. Les seules recommandations pour ce type de personnes ont trait à l’efficacité et à une planification correcte. D’une part, être plus efficace dans l’épargne implique d’établir un montant périodique plus ou moins fixe qui permet d’épargner ou de voir le capital fructifier, tout en répondant aux besoins de loisirs. D’autre part, lorsqu’on parle de planification, on veut dire qu’il faut avoir une force motrice et un but pour lequel l’épargne est entreprise, comme la retraite, et éviter ainsi « d’épargner pour épargner ».

Jaugeurs apathiques

Lorsqu’on parle de personnes apathiques en termes d’épargne, on entend celles qui sont intéressées à épargner très peu d’argent d’un mois à l’autre, ou qui n’ont tout simplement pas la perception de l’épargne comme une nécessité pour l’avenir. Épargner régulièrement certaines sommes d’argent n’entre pas dans les plans de ce type d’épargnant, de sorte que leur taux d’épargne se limite tout au plus à ce qui peut rester du budget à la fin du mois. Savoir pourquoi il est important d’épargner tôt, ainsi que les raisons de le faire dans le cadre d’un outil d’épargne privé, tel qu’un plan de pension, peut vous aider à planifier votre future stabilité économique.

Jaugeurs impulsifs

Comme le mot le suggère, ces types de personnes se caractérisent par le fait qu’elles agissent par impulsion. Bien qu’ils essaient d’économiser leurs ressources et une partie de leurs revenus, ils continuent à s’enthousiasmer lorsqu’il s’agit de faire des achats et dépensent donc plus que ce qu’ils ont prévu d’économiser. Outre les dépenses, ces décaissements sont ceux qui résultent d’un taux d’épargne faible ou nul chez les personnes les plus impulsives, qui peuvent utiliser des moyens tels que le défi des 52 semaines ou la règle des 50/20/30 pour assurer une épargne mensuelle et annuelle.

Jaugeurs organisés

Enfin, on rencontre l’aspect clé qui fait de ce groupe de personnes le plus efficace. Les épargnants organisés tiennent à jour leurs comptes et leurs finances personnelles, gèrent des budgets en fonction de leurs revenus et planifient les montants à mettre de côté pour l’épargne. De même, ils comprennent le but de l’épargne et ont un objectif spécifique vers lequel l’argent est dirigé.