Les risques liés à l’utilisation d’un préservatif périmé

solvants bio
Protection de l’environnement : reconnaître les solvants bio
août 7, 2019
assurance pour chien
Quelle assurance souscrire pour son chien ?
août 8, 2019
préservatif

Le préservatif représente actuellement l’un des moyens de contraception les plus fiables qui soient. En plus de prévenir une grossesse non désirée, il protège aussi des maladies sexuellement transmissibles. Chaque préservatif est utilisable sur une durée déterminée. Une fois cette durée dépassée, son efficacité peut être remise en cause.

Combien de temps est valable un préservatif ?

Les préservatifs commercialisés sur le marché doivent obligatoirement respecter des normes rigoureuses. A l’instar de tous les produits de consommation, ils se périment également. Il est donc indispensable avant d’en utiliser un de vérifier la date de péremption préservatif présente sur les boîtes pour connaître combien de temps est valable un preservatif quelconque. Cette dernière doit être présente sur tous les produits portant le label CE et NF, comme ceux que l’on peut trouver sur www.condomz.fr. Si ce n’est pas le cas, on recommande vivement de se tourner vers une autre marque. En général, un préservatif peut être utilisé dans les 5 ans suivant sa date de fabrication. Il représente un moyen de contraception fiable, à condition de respecter la date de péremption capote et de l’utiliser comme il faut. Il faut notamment prendre le temps de bien ouvrir l’emballage pour éviter de déchirer le contenu. Dans ce cas, en effet, il ne sera plus d’aucune utilité.

Utilisation de préservatif périmé : quels risques court-on ?

Les préservatifs sont conçus avec du latex. Au fil du temps, cette matière naturelle  devient moins résistante et beaucoup plus poreuse.  Le préservatif peut facilement se percer et n’aura donc plus aucun rôle protecteur. En utilisant un préservatif périmé, on n’est donc pas à l’abri d’une MST (comme le sida, l’hépatite ou l’herpès) ou d’une grossesse non désirée. A mesure que le temps passe, le préservatif va aussi se dessécher. Ses propriétés lubrifiantes vont donc diminuer. L’utilisation d’un préservatif périmé, soit sec, peut par conséquent irriter les muqueuses. Une fois la date de péremption préservatif dépassée, il faut donc tout simplement arrêter d’utiliser les préservatifs et les jeter immédiatement afin de minimiser les risques sur la santé.

Il est important  de ranger les préservatifs dans un endroit à l’abri de la chaleur et de l’humidité. Il faut aussi éviter de les plier, car cela peut endommager le latex, qui va perdre plus rapidement ses propriétés. Les conditions de stockage des préservatifs ne sont pas à minimiser, car leur durée de vie va diminuer s’ils sont mal conservés.

Utilisation d’un préservatif périmé : quel recours ?

Les personnes ayant utilisé un preservatif perime par mégarde ne courent généralement pas de risque si celui-ci n’a pas éclaté durant le rapport sexuel. Il continue en effet de protéger les partenaires, car les spermatozoïdes n’arriveront pas à traverser la membrane du latex. Il ne faut cependant pas oublié qu’un préservatif périmé représente toujours une menace et qu’il est grandement déconseillé de l’utiliser.

Si après avoir employé une capote périmée lors d’un rapport sexuel, celui-ci se perce, il est important pour une femme de prendre la pilule du lendemain pour prévenir une grossesse non désirée. Les deux partenaires auront aussi intérêt à faire un test de dépistage du VIH, surtout s’ils viennent à peine de se rencontrer.