Les mains froides – que faire ?

Quand l’homme admirait le ciel : une brève histoire de l’astrologie
juin 10, 2021
Quels sont les mythes et vérités sur le régime détox ?
juin 10, 2021

Lorsque les températures baissent en hiver, nous devons souvent nous battre avec des mains froides, des pieds froids ou un nez froid. Cela est dû au fait que le froid provoque la contraction des vaisseaux de nos extrémités et réduit l’apport sanguin vers celles-ci. Cependant, si vous avez toujours les mains froides, il se peut qu’il y ait aussi une maladie derrière. On donne des conseils pratiques sur ce que vous pouvez faire contre les mains froides et expliquons les causes possibles.

Les mains froides en hiver : quelles en sont les causes ?

Nos mains sont criblées d’un nombre particulièrement important de vaisseaux sanguins. Par temps froid, ces vaisseaux sanguins se resserrent d’abord dans les extrémités. Outre les mains, les pieds, les oreilles, le nez et le menton sont également touchés. En raison de la circulation sanguine réduite dans les extrémités, le cœur du corps et donc les organes vitaux peuvent continuer à être alimentés en sang chauffant en quantité suffisante. Pourtant, les mains, le nez et les pieds se refroidissent plus rapidement.

De plus, la peau de nos mains est particulièrement fine et ne présente pratiquement pas de graisse protectrice. Comme nos mains et nos pieds ont également une surface relativement importante, beaucoup de chaleur se perd ici. D’ailleurs, les femmes doivent souvent se battre avec des mains et des pieds froids, surtout en hiver, car elles ont généralement moins de muscles chauffants que les hommes. D’autres facteurs jouent également un rôle, tels que l’équilibre hormonal et le fait que les femmes souffrent d’hypotension artérielle beaucoup plus souvent que les hommes.

Toujours les mains froides ? La maladie en cause

Cependant, des mains froides peuvent également être le signe d’une maladie grave. C’est le cas d’environ 5 % des personnes qui ont toujours les mains froides. Les maladies du tissu conjonctif, les troubles circulatoires ou les déséquilibres hormonaux peuvent alors être la cause de mains froides.

En plus des causes physiques, des problèmes psychologiques peuvent également se trouver derrière les mains froides, car notre psyché peut aussi influencer la circulation sanguine. Par exemple, lorsque nous sommes stressés ou anxieux, nos vaisseaux sanguins se contractent et nos mains gèlent, même s’il ne fait pas froid dehors.

Si vous souffrez fréquemment de mains froides, non seulement en hiver mais aussi par temps chaud, vous devriez absolument consulter un médecin et faire clarifier la cause de vos plaintes. Une visite chez le médecin est particulièrement conseillée, si vous avez d’autres symptômes en plus de vos mains froides.

4 conseils contre les mains froides

Si vous avez souvent les mains froides, assurez-vous de vous habiller chaudement. Non seulement vos mains doivent être bien enveloppées, mais aussi le reste de votre corps. Un manteau chaud et des chaussettes épaisses sont obligatoires ! Outre les vêtements chauds, il existe de nombreux autres conseils pour vous réchauffer rapidement les mains :

  • Bougez vos doigts : faites des mouvements de préhension ou pétrissez une petite balle en mousse. Vous pouvez aussi vous masser légèrement les doigts. Le mouvement ou le massage favorise la circulation sanguine et vos doigts redeviennent rapidement chauds. Toutefois, les massages ne peuvent être pratiqués que tant qu’il n’y a pas d’engelures.
  • La circulation sanguine peut également être stimulée par des aliments épicés : le poivron rouge, le tabasco, le piment ou le paprika en poudre font circuler le sang. Mais attention : l’estomac doit aussi tolérer les épices chaudes !
  • Réchauffez vos mains de l’extérieur : mettez un coussin chaud en noyau de cerise sur vos mains.
  • Vous avez les mains mouillées ? Séchez vos mains le plus rapidement possible, car l’humidité crée un froid par évaporation, ce qui provoque la contraction des vaisseaux sanguins.

Si le mains froides ont une cause liée à la maladie, le traitement est toujours basé sur la maladie sous-jacente.

Prévenir les mains froides

Pour éviter d’avoir les mains froides, vous devez entraîner vos vaisseaux sanguins. Vous pouvez le faire, par exemple, en prenant des douches fréquentes en alternance : une douche chaude pendant une minute dilatera les vaisseaux sanguins. Prenez, ensuite, une douche froide pendant cinq à dix secondes, ce qui provoque une nouvelle contraction des vaisseaux sanguins. Vous pouvez aussi tremper vos avant-bras uniquement dans un bain de bras chaud ou froid.

Vous pouvez également prévenir le refroidissement des mains avec un peu d’entraînement à la circulation : allez nager, faites du jogging ou une promenade rapide, cela stimulera la circulation sanguine. Une visite au sauna a un effet positif sur la circulation. Les mains froides peuvent également être évitées par un mode de vie sain. Ne fumez pas, car la cigarette peut endommager les vaisseaux sanguins. Vous devez également veiller à avoir une alimentation saine et à faire suffisamment d’exercice. En plus, il est important d’assurer une détente suffisante dans la vie quotidienne. Dans les situations de stress, une plus grande quantité d’adrénaline et de noradrénaline est libérée, ce qui peut entraîner un rétrécissement des vaisseaux.

La main froide sur le PC

De nombreuses personnes qui travaillent principalement sur des PC se plaignent d’avoir les mains froides au travail. La main de la souris est généralement particulièrement touchée. Si vous avez constamment les mains froides en travaillant sur le PC, vous devez d’abord vous demander si vos mains gèlent plus souvent dans d’autres situations. Si vous avez les mains froides, surtout lorsque vous travaillez au PC, vous devez d’abord vérifier la température de la pièce : il fait assez chaud dans votre bureau ? Une température ambiante d’environ 21 degrés est idéale.

Nez froid : que faire ?

D’ailleurs, des mains et des pieds froids ont aussi un effet sur notre nez : si vous n’êtes pas habillé assez chaudement et que vos mains et vos pieds gèlent, vous avez généralement le nez froid. Car si les mains et les pieds sont froids, les vaisseaux de la muqueuse nasale se resserrent également. En conséquence, la circulation sanguine diminue et le nez gèle.

Cette réaction de notre corps nous rend particulièrement sensibles aux agents pathogènes. Si la muqueuse nasale n’est pas alimentée en sang, sa capacité de fonctionnement en souffre. L’air que nous respirons n’est plus aussi bien nettoyé que d’habitude et les agents pathogènes peuvent donc pénétrer plus facilement dans le corps. La meilleure protection contre un nez froid est donc de porter des vêtements chauds, car vous ne risquez pas de vous geler les mains et les pieds. Un thé chaud, une couverture chaude ou un massage soigneux du nez peuvent aussi aider en cas de nez froid.