Le portage salarial : Comment ça marche ?

Acheter du CBD légal
Acheter du CBD légal d’origine biologique en Suisse
novembre 21, 2019
Faire appel pour des cours d’anglais
A qui faire appel pour des cours d’anglais pour enfants niveau maternelle ?
novembre 22, 2019
salarié porté

Présent sur notre territoire depuis le début des années 1980, le portage salarial reste malgré tout assez peu répandu et surtout très mal connu. Ce mode de travail offre pourtant beaucoup d’avantages pour tous ceux qui sont à la recherche d’une activité professionnelle indépendante. Vous êtes dans cette situation ? Vous souhaitez en savoir davantage et obtenir des précisions ? Rassurez-vous, nous allons tout vous expliquer à son sujet !

De quoi s’agit-il ?

Le portage salarial définit une relation entre trois parties : la société, le salarié et le client. La première embauche le salarié et facture directement au client le montant de la prestation réalisée. Elle versera ensuite un salaire au prestataire déduit de ses frais de gestion.

Le client et le salarié sont en mesure de communiquer directement en entre eux, sans passer par la société. Cette dernière propose différents dispositifs afin de rassurer, d’accompagner et faire monter en compétences les ressources dont elle dispose. Elle sera ainsi en mesure de mieux répondre aux demandes de ses clients et donc d’augmenter son chiffre d’affaires.

Vous comprendrez donc que le choix de cette société est primordial pour le prestataire. En effet, toutes ne se valent pas que cela soit en termes de porte-feuille client ou de la qualité de l’accompagnement. Il est donc préférable de se mettre en relation avec des sociétés établies depuis de longues années sur ce marché spécifique. Prenez par exemple contact avec la société Portageo. Sur son site internet www.portageo.fr, vous pourrez prendre connaissance de son offre et de ses services. N’hésitez donc pas à les comparer avec d’autres entreprises du même genre afin de trouver celle qui vous conviendra pleinement.

Qui peut devenir un salarié porté ?

Ce principe de fonctionnement s’adresse, selon l’article L1254 du Code du Travail, à tout salarié justifiant d’une expertise, d’une qualification et d’une autonomie lui permettant de constituer par lui-même sa propre clientèle et de définir avec elle le cadre d’exécution de la prestation (dont le prix).

Dans l’usage courant, on constate surtout que ce sont les experts spécialisés dans le conseil (juridique ou informatique par exemple) et plus largement dans toutes les professions intellectuelles (ressources humaines, qualité, santé ou encore traducteur) qui en profitent. Il faut en effet être en capacité de dégager un niveau de rémunération suffisant pour faire face aux différentes charges. Cela exclut par conséquent de nombreuses professions.

Quels avantages pour le salarié ?

Pour le salarié, recourir au portage offre de nombreux avantages. Ce statut mixte lui permet tout d’abord de s’assurer de la viabilité de son projet professionnel sans pour autant prendre le moindre risque. En effet, après quelques mois d’activité, il saura s’il pourra fonder ou non sa propre entreprise.

Délesté de nombreuses tâches administratives toujours très chronophages (et peu intéressantes !), le salarié porté pourra consacrer davantage de temps au développement de sa clientèle. Il dispose en effet librement de sa relation avec eux. Par conséquent, il pourra négocier directement le montant des prestations, les horaires et le type de mission. Il reste ainsi totalement autonome tout en équilibrant au mieux ses vies professionnelle et familiales.

Le salarié porté pourra, dans le même temps, bénéficier de l’expertise de la société de portage. Cette dernière sera en capacité de lui proposer de l’assistance sur des points spécifiques et des formations. Elle pourra également lui faire bénéficier de la puissance de son réseau constitué au fil des années.

Enfin, il conservera le statut juridique de salarié et pourra donc prétendre aux avantages qui l’accompagne. Ainsi, il bénéficie des droits au chômage, verse des cotisations pour la retraite et est affilié au régime général de la sécurité sociale. Si la société de portage salarial dispose d’un CSE (Comité Social Économique) et d’une mutuelle, le salarié porté pourra également en profiter.

Quels avantages pour la société de portage salarial ?

Du point de vue de la société, cette manière de fonctionner lui assure de disposer constamment de ressources en fonction des besoins. Cela permet de mieux absorber les conséquences d’un pic ou d’un ralentissement de l’activité. De plus, les honoraires versés au prestataire ne sont pas considérés d’un point de vue comptable comme entrant dans la masse salariale de l’entreprise.

La société aura à sa disposition un panel d’experts immédiatement opérationnels. Elle s’assure également de la rédaction du contrat définissant le cadre de la prestation. Enfin, elle prendra à sa charge les diverses protections juridiques nécessaires à toute activité professionnelle comme la responsabilité civile professionnelle par exemple.