Le drapeau italien : Historique et signification

Les aliments qui favorisent le bronzage
juin 10, 2021
Tout savoir sur l’histoire du Père Noël
juin 10, 2021

En cette période de grande urgence, le drapeau italien est redevenu un symbole pour toute la population et on le voit attaché aux balcons ou agité comme à l’occasion de grandes victoires sportives. 

Le tricolore Italien, né comme drapeau de la République cisalpine, est célèbre partout et tous les compatriotes apprennent à le connaître et à l’aimer depuis leur enfance. 

L’une des questions les plus souvent posées concerne le choix des couleurs du drapeau italien. 

Voici l’explication.

Le choix des couleurs fait en 1798

La première présentation officielle du drapeau italien a eu lieu en 1798, lors de la fondation de la République cisalpine, et les trois couleurs ont sans doute été influencées par les Français nés pendant la révolution.

 Ces couleurs avaient été préalablement insérées dans les cocardes que les révolutionnaires mettaient sur leur poitrine alors qu’ils participaient à une révolte contre les États pontificaux, qui avait eu lieu 4 ans plus tôt à Bologne et avait échoué lamentablement. 

Plus tard, la République cispadane a également adopté le tricolore, mais en version verticale, tandis que celui de la République cisalpine était placé horizontalement.

 Lors de la constitution du Royaume d’Italie, le drapeau tricolore devient le symbole de la monarchie savoyarde.

Il existe plusieurs versions concernant le choix des couleurs, de la version fictive selon laquelle la couleur verte représente les prairies de ce pays, le blanc la couleur de la neige dans les montagnes et le rouge le sang que les soldats ont versé dans les batailles pour obtenir la liberté. 

Une version plus fidèle à l’histoire parle plutôt de l’inspiration au drapeau français pour les deux couleurs rouge et blanc, tandis que la raison de la couleur verte est inconnue, bien que certains historiens attribuent ce choix à Napoléon Bonaparte, alors empereur des Français.

Le drapeau italien et la république

Après avoir été le drapeau du Royaume d’Italie, le tricolore est aussi celui de la République, né après le référendum constitutionnel et comparé à celui du royaume a vu l’annulation des armoiries des Savoie.

 Aujourd’hui, il est brandi avec force en toute occasion, et on le retrouve à l’entrée de toutes les grandes institutions, du palais du Quirinal à celui de la Chambre des députés et du Sénat, mais aussi dans tous les bureaux municipaux italiens. 

C’est un symbole dont les Italiens sont fiers à juste titre, et que les athlètes brandissent également lors des événements les plus importants, comme les Jeux olympiques, pour lesquels le rôle de porte-drapeau est attribué aux athlètes qui se sont particulièrement distingués.