L’aide à domicile sous ses multiples facettes

peinture abstraite
Les techniques mixtes pour créer une peinture abstraite
novembre 10, 2016
gestionnaire du patrimoine
Guide pratique sur un gestionnaire du patrimoine
novembre 10, 2016
aide à domicile

Les aides ménagères tout comme les agents à domicile accompagnent les personnes âgées ou handicapées, se trouvant dans l’inaptitude à réaliser les diverses tâches au sein du foyer. Cela va de l’hygiène du logis (époussetage, balayage, vaisselle, lessive, repassage…) à la concoction du repas, en passant par l’accomplissement de quelques courses, au besoin. Bien que cette variante de l’aide à domicile soit plus focalisée sur la motricité, l’approche sociale ne doit être aucunement lésée au dépend de cette première. Ceci-dit, les soins médicaux et l’hygiène corporelle sont légués à d’autres services.

Assistante de vie, auxiliaire de vie sociale

Deux qualifications presque similaires. Si la certification pour devenir une assistante de vie demande un semestre de formation à l’AFPA, la dénomination auxiliaire de vie sociale exige une formation diplômante DEAVS. L’une comme l’autre, ces aides à domicile restent l’option favorite de ceux qui sont soucieux de rester chez eux. L’assistante de vie a la charge de veiller à l’accompagnement moral et social des individus avancés en âge, en perte de leur autonomie.

Quant à l’auxiliaire de vie sociale, son assistanat est beaucoup plus proche du sujet et étendu sur divers domaines tels la psychologie, la surveillance de l’état de santé, de l’hygiène ainsi que du régime alimentaire de ce dernier. Ainsi, font partie de leurs fonctions : la prise de bain ou l’hygiène physique de l’individu dépendant, la mise au lit comme le réveil de celui-ci, la préparation de sa cuisine tout en l’aidant à sustenter, au besoin. L’accomplissement des courses extérieures ainsi que le déplacement de ces personnes dépendantes relèvent également de la responsabilité des auxiliaires de vie sociale.

Soins à domicile, infirmière à domicile, garde-malade de nuit

Les sexagénaires et plus, dépendants et présentant des troubles de santé, sont particulièrement avantagés par les soins à domicile. Cette option leur épargnera tout déplacement vers un centre hospitalier. Et seul le corps médical ou paramédical est autorisé à leur octroyer les soins nécessaires. On recourt souvent aux infirmières à domicile ainsi qu’aux aides-soignantes à domicile. Si par contre, l’état de santé du sujet requiert une surveillance 24h/24h, faire appel à une garde-malade de nuit est de mise, à cet effet.