Existe-t-il des aides et des subventions pour l’isolation des combles ?

teleassistance a domicile
Faire appel à une entreprise de services de téléassistance à domicile
décembre 24, 2018
centre de formation en transport
Trouver un centre de formation en transport et logistique
décembre 28, 2018
subventions isolation des combles

Si vous voulez faire de grosses économies d’énergie mais que vous avez peur du montant des travaux d’isolation des combles, vous pouvez demander à bénéficier de certaines aides financières et mesures fiscales pour alléger la note finale.

Les incitations fiscales

Pour inciter les ménages à réaliser des travaux d’isolation des combles, le gouvernement a mis en place plusieurs mesures fiscales pour alléger le montant des travaux. Les particuliers peuvent en savoir plus sur la façon d’isoler ses combles sur des sites comme isolationsthermiques.fr.

Toute personne qui souhaite rénover ses combles dans le cadre d’une amélioration énergétique a droit à une TVA à taux réduit de 5,5%. La TVA réduite est valable pour tout logement achevé depuis plus de deux ans et tout le monde peut en profiter : propriétaires occupants, bailleurs, syndicats de propriétaires, locataires et occupants à titre gratuit, sociétés civiles immobilières.

Dans le cas d’une rénovation énergétique, les ménages ont également droit au crédit d’impôt à condition de respecter les conditions d’obtention. Cette mesure fiscale permet de déduire 15 à 30% du montant des travaux de l’impôt sur le revenu, dans la limite de 8000 euros pour une personne seule et 16000 euros pour un couple.

Les Certificats d’économies d’énergie

Une isolation des combles perdus ou aménagés peut être réalisée gratuitement ou presque grâce aux Certificats d’économies d’énergie (CEE), qu’on appelle aussi « Prime énergie ». Ce dispositif incite les entreprises de fourniture d’énergie à proposer des aides aux particuliers qui souhaitent entamer une rénovation énergétique de leur logement.

Un fournisseur d’énergie peut évidemment proposer une prime sous forme pécuniaire mais aussi une remise sur la facture énergétique ou un bon d’achat. Certaines entreprises se contentent aussi de fournir des services de diagnostics gratuits ou de mettre en relation le particulier avec un réseau d’artisans qualifiés.

Attention, pour bénéficier des CEE, vous devez respecter un certain nombre de critères et faire appel à un artisan RGE, label indispensable pour recevoir la majorité des aides financières accordées pour les travaux.

Les aides de l’ANAH

Si vous souhaitez entamer une isolation des combles aménagés ou perdus mais que vos revenus sont plutôt modestes, il est possible de faire appel aux aides de l’ANAH (agence nationale pour l’habitat). Par exemple, le programme « Habiter Mieux » permet de bénéficier d’une aide pouvant aller jusqu’à 2000 euros sous certaines conditions.

Les autres aides de l’ANAH permettent de financer environ 50% des travaux dans la limite du plafond de 25000 euros. Pour bénéficier de ces aides financières, les revenus du ménage ne doivent pas dépasser un certain niveau et les travaux doivent permettre de faire des économies d’énergie conséquentes.

Avec toutes les aides disponibles, il est possible de faire financer entre 15 et 100% des travaux d’isolation des combles, et de faire des économies sur les prochaines factures.